LES FOURMIS

Les fourmis

Les fourmis constituent la famille des Formicidae (ou formicidés en français) et, avec les guêpes et les abeilles, sont classées dans l’ordre des hyménoptères.
Les fourmis sont omnivores. Elles se nourrissent de tout ce qu’elles peuvent trouver : graines, miellat de puceron, pollens de fleurs mais aussi de cadavres d’insectes et de petits animaux. Elles s’attaquent particulièrement aux insectes, chenilles qui mangent les arbres.
Cette petite bête infatigable que vous croisez régulièrement sur votre chemin est un insecte exceptionnel. Comme les abeilles ou les termites, les fourmis vivent en communauté et ne peuvent survivre seules : c’est un insecte social très organisé.
La fourmis est aussi un des rares insectes à posséder des particularités anatomiques qui lui permettent de communiquer au moyen des odeurs : les phéromones.

Au sein d’une fourmilière, on trouve des fourmis de tailles et de formes différentes. Chacune à une activité selon le groupe auquel elles appartiennent : la Reine (il y en a qu’une), ouvrière, soldat, princesse (fourmis femelles futur reine) ou prince (fourmis mâles). L’âge semble définir la hiérarchie et le rôle de chaque fourmi.
Certaines colonies peuvent atteindre quelques dizaines à plusieurs millions de fourmis et peuvent former ce qu’on appelle des super colonies (colonies de colonies). Les fourmilières sont faites de différentes loges reliées entre elles par des galeries de circulation. Chaque loge est utilisée pour des activités particulières : la fourmi passe l’hiver par exemple dans des loges d’hivernation situées profondément dans la fourmilière, cependant les loges d’élevage ou d’incubation pour les œufs sont plus hautes pour être chauffées par les rayons du soleil au printemps. La reine pond dans la loge royale au cœur de la fourmilière.

Les fourmis sont presque toutes des femelles. Certaines fourmis femelles devront soit des ouvrières, des soldats ou des princesses. Les mâles ou princes, produits en petit nombre, sont réservés à la reproduction lors du vol nuptial.
Elles s’occupent inlassablement de faire vivre la fourmilière en construisant, nettoyant, récoltant de la nourriture, en prenant soin du couvain (ensemble des œufs, larves, nymphes), en préservant le nid des attaques ennemies.

Les fourmis utilisent leurs antennes pour communiquer. Elles qui produisent et détectent des messages ayant une odeur typique pour elles : découverte de nourriture, désir de se faire nourrir, départ pour un combat, exprimer un danger…

Les fourmis les plus répandues

 Fourmi Noire (Lasius Niger) ou poilue noire

C’est une espèce eurytope que l’on rencontre presque partout. En milieu rural ou urbain, clos ou fermé, cette fourmi vit dans les sous-sols mais aussi sous les pierres, sous les dallages, l’herbe, sous les murs et autres abris naturels. On la retrouve dans nos habitations et nos jardins. Elle pénètre dans nos maison de façon régulière pour rechercher sa nourriture. La fourmi noire creuse son nid dans le sol qu’elle surmonte d’un dôme lorsque c’est possible. Elle ne pique pas.

La reine de Lasius niger peut vivre plus de 20 ans. Elle pond environ 25% d’œufs haploïdes. La colonie monogyne peut contenir entre 5000 et 15000 individus.

Comportement de la fourmi Noire

L’essaimage de cette espèce à lieu entre juillet et Août par temps chaud. Ce « vol nuptial impressionnant » permette aux fourmis de s’accoupler en plein vol. Les femelles peuvent être fécondées par plusieurs mâles et les reines fécondées perdent leurs ailes peu après.

Fourmi Pharaon (Monomorium pharaonis)

La fourmi Pharaon est un insecte de la famille des formicidés. Elle est présente dans nos constructions puisque cette espèce ne survit que dans les endroits chauds et humides. Elle ne construit pas de fourmilière. Les colonies sont petites mais possèdent plusieurs reines donnant lieu à des colonies satellitaires.
C’est une fourmi de couleur jaune brun pour les ouvrières, brun foncé presque noire pour les mâles et brun rouge pour les reines. Elle ne pique pas.
Il n’y a pas de vol nuptial. L’accouplement s’effectue dans un nid.
Grâce à leur spermathèque, les reines peuvent garder les spermatozoïdes des mâles en vie et pondent jusqu’à 400 œufs durant leur vie.
Ce sont les fourmis ouvrières qui prendront soins des larves puis des jeunes fourmis et des reines en leur apportant vivres et sécurité.
Les larves sont nourries avec du liquide régurgité ou des aliments prémâchés, les ouvrières, quant à elles, se nourrissent de protéines (insectes) mais aussi d’aliments gras et sucrés.
A noter : les colonies de la fourmi pharaon sont parfois très impressionnante puisque certaines comptent plus de 300 000 insectes.

Fourmis d’Argentine (Linepithema humile)

Cette espèce se trouve essentiellement dans les zones où le climat est tempéré (climat méditerranéen). La fourmi d’argentine est mondialement considérée comme l’une des huit fourmis les plus dangereuses car très destructrice aussi bien pour la faune que pour la flore.
Elle est reconnaissable à sa couleur jaune foncé ou brun clair, à la forme ovale de sa tête et à ses longues pattes. La fourmi d’Argentine fonde des colonies polygynies : plusieurs reines par nid, sans hiérarchie.
Comme la fourmi Pharaon, l’accouplement de Linepithema humile se fait au sein même du nid pour se protéger des prédateurs. La reine pond des dizaines d’œufs par an. Le nid atteint 1 000 fourmis mais on trouve des supers-colonies composées d’une multitude de colonies à l’intérieur d’une même fourmilière.
L’effet dévastateur de ces fourmis réside dans le fait qu’elles forment une super colonie de plusieurs millions d’insectes qui peut s’étendre sur plusieurs kilomètres. Elles réalisent d’importants dégâts sur son passage. La fourmilière est située à l’extérieur des bâtiments mais les fourmis peuvent y pénétrer pour se nourrir.
La fourmi d’Argentine est omnivore, prédateur à l’occasion mais son alimentation principale est le miellat des pucerons qu’elle élève. Elle attaque les fleurs et les bourgeons des arbres fruitiers. Cette fourmi est également responsable de maladies nosocomiales.

Autres fourmis moins connues 

Fourmi Acrobate (Crematogaster scutellaris)

Les Crematogaster scutellaris appartiennent à la famille des Myrmicanae.
Insectes de petites tailles formant des colonies de plusieurs milliers à plusieurs dizaines de milliers d’individus. Elle est identifiable à sa capacité de relever son abdomen au-dessus de sa tête lorsqu’elle se place en position de défense. Puis génère, au bout de leur aiguillon, une gouttelette de venin contenant de l’acide acétique. L’acide acétique vaporisé joue un rôle d’alarme : l’ouvrière qui émet du venin prévient les autres ouvrières d’un danger.
C’est une espèce qui fonde des colonies monogynes (avec une seule reine), mais avec une possibilité d’oligogynie (plusieurs reines acceptées par les ouvrières dans la colonie, mais les reines sont agressives entre elles).
Dans la nature, c’est une espèce très dominante dans son milieu, n’hésitant pas à agresser des espèces animales bien plus grosses qu’elle.
Son alimentation est identique à la fourmi d’Argentine.

La fourmi charpentière (Camponotus vagus)

La fourmi charpentière noire est l’une des plus grandes espèces de fourmis européennes. Elle fait partie de la famille des Formicidae.
La présence des fourmis charpentières dans une maison indique souvent un problème d’humidité ou le pourrissement des structures bois, mais elles peuvent aussi quelquefois creuser dans du bois sain. Contrairement aux termites, elles ne mangent pas le bois mais elles le rejettent à l’extérieur de leurs galeries sous forme de fins copeaux qui ressemblent à de la sciure de bois. Elles sont plus actives la nuit.
Dans la nature, les fourmis charpentières vivent dans le bois humide en décomposition.
Les ouvrières sont entièrement noires, avec de nombreux poils blancs. Les individus sexués ont des ailes membraneuses avec peu de nervures, qu’elles perdent après le vol nuptial.
C’est une espèce sociale avec des colonies qui dépassent 5000 ouvrières autour d’une reine unique. La reine pond ses œufs le plus souvent dans des souches de bois, ce qui devient le nid principal.
Des individus sexués apparaissent en automne dans la colonie et s’envoleront pour un vol nuptial entre avril et juin de l’année suivante. Les mâles meurent après l’accouplement. Les femelles se débarrassent de leurs ailes et recherchent un site pour nicher (dans le bois pour cette espèce).
Ces reines fondatrices pondent des œufs qui se transformeront ensuite en larve ayant l’apparence d’un ver blanc. Elles deviendront ainsi les ouvrières du nid. Composées de différentes tailles (minors, médias, majors), les ouvrières prennent en charge le fonctionnement de la colonie et nourrissent la reine et les larves. La reine émet une phéromone royale qui informe les ouvrières de sa présence. Lorsqu’elle vieillit, cette sécrétion hormonale diminue, et les ouvrières pondent des œufs non fécondés qui donneront des mâles. Ceux-ci s’envoleront pour féconder les jeunes reines produites par d’autres colonies.
La mort de la reine chez cette espèce entraine la disparition de la colonie car les ouvrières ne sont plus remplacées.

Les conseils de Weber & Vila Services 3D lorsqu’on a une fourmilière chez soit

Il est conseillé de laisser les carcasses de fourmis mortes car les fourmis nécrophages mangeront les mortes ou les ramèneront au nid pour nourrir la colonie.
Ainsi, il est important de trouver la source du problème. Le nid principal, qui comprend la reine, se situe souvent à l’extérieur dans un vieil arbre endommagé et parfois, chez un voisin.
Il faut détruire le nid principal tout en demeurant vigilant afin d’éviter que les fourmis ainsi dérangées ne migrent davantage vers l’intérieur de la maison.
La différence entre la fourmi noire et la fourmi charpentière : les 2 sont noires mais la fourmi charpentière a des poils blancs en plus.

L’ensemble de l’équipe de Weber & Vila Services est à votre disposition pour vous conseiller.
Contactez-nous pour obtenir un devis gratuit.

Toulouse

Carcassonne

Bordeaux

Albi

Pau

Toulouse

Carcassonne

Bordeaux

Albi

Pau

NOUS INTERVENONS
EN OCCITANIE ET
NOUVELLE AQUITAINE

06 83 87 51 96

09 54 37 59 47

DEMANDER UN DEVIS GRATUIT