LES CHENILLES
PROCESSIONNAIRES

Les chenilles processionnaires
ou chenilles du pin

weber-vila-services-desinsectisation-nuisible-chenille-processionnaire-toulouseLa chenille processionnaire est la larve d’un papillon de nuit et fait partie de la famille des Thaumétopoéidés.
La chenille du pin est appelée aussi Thaumetopoea pytiocampa.
Elles doivent leur nom à leur comportement « en procession » qui veut aussi dire « défilé, les unes derrière les autres ». Leur défense est assurée par des poils urticants.
La processionnaire du pin est devenue un vrai sujet d’inquiétude sanitaire.
D’une part, les poils des chenilles, très urticants, peuvent entrainer des problèmes cliniques chez l’homme et les animaux domestiques (langue de chien coupée suite à une piqure de chenille…).
D’autre part, les chenilles se nourrissent des aiguilles des résineux. Les arbres s’affaiblissent rapidement voire meurent.

Le rôle du papillon :

Il y a autant de mâles que de femelles pendant la période juillet-août. Ils ne se nourrissent pas, ce qui ne les empêchent pas de parcourir plusieurs kilomètres.
Ce sont de simples papillons de nuit de couleur gris cendré, mesurant 3 cm d’envergure ; la femelle est plus grosse que le mâle.
Le papillon femelle prend une posture d’appel pour émettre une phéromone.

Le cycle biologique de la chenille 

Le cycle biologique de cet insecte est annuel. On peut le présenter schématiquement en 8 étapes :

  1. A partir de mi-juin, un soir d’été, les papillons de la processionnaire sortent de terre. Mâles et femelles s’accouplent, puis les mâles meurent.
  2. La femelle s’envole et pond quelque 200 œufs, en un manchon de 5 cm, sur les aiguilles de pin. Elle recouvre ensuite l’ensemble avec des écailles de son abdomen puis meurt à son tour.
  3. Les chenilles éclosent 30 à 45 jours après la ponte, en fonction de la température. Les chenilles nouveau-nées se nourrissent avec les aiguilles du pin, et sont reliées entre elles par un fil de soie « pré-nid ». Chaque nuit, les chenilles vont s’alimenter en précession puis regagnent leurs nids au petit matin.
  4. Au cours de leur croissance, les chenilles changent de couleur et se couvrent de plus en plus de poils (jusqu’à 1 million).

5. A l’entrée de l’hiver, les chenilles construisent un abri en soie (gros nid), sur la branche d’un pin bien exposée au soleil. Ce « nid d’hiver » est constitué d’une double paroi de fils de soie, sans aucun orifice. La chenille se faufile entre les mailles pour entrer et sortir.
6. Entre février et mai, la colonie conduite par une chenille – une future femelle – quitte l’abri et se dirige vers le sol. C’est la procession de nymphose : toutes les chenilles se tiennent les unes aux autres et se déplacent en longue file. Une file peut compter quelques centaines de chenilles. Au bout de plusieurs jours, elles s’arrêtent dans un endroit bien ensoleillé et s’enfouissent dans le sol, à une profondeur comprise entre 5 et 20 cm. Cette exploration peut prendre 5 jours.
7. Deux semaines plus tard, toujours dans le sol, les processionnaires tissent des cocons individuels et se transforment en chrysalides. Elles restent dans cet état pendant quelques jours à 5 ans !
8. Au bout de quelques mois, chaque chrysalide se métamorphose en papillon, toujours sous la terre. Et puis, un soir d’été, les papillons sortent de terre…

L’ensemble de l’équipe de Weber & Vila Services est à votre disposition pour vous conseiller.
Contactez-nous pour obtenir un devis gratuit.

Toulouse

Carcassonne

Bordeaux

Albi

Pau

Toulouse

Carcassonne

Bordeaux

Albi

Pau

NOUS INTERVENONS
EN OCCITANIE ET
NOUVELLE AQUITAINE

06 83 87 51 96

09 54 37 59 47

DEMANDER UN DEVIS GRATUIT